Achat d’une voiture au Québec

Après plus de 6 mois passés en Europe à alterner entre voyage en stop et workaway, nous voici arrivés au Canada dans la province de Québec. Notre but : faire un road trip reliant un bon nombre de parcs nationaux aux USA. Mais pour cela il nous faut une voiture équipée pour une telle aventure!

Achat ou location ?

Si la location permet de gagner du temps et de s’éviter des problèmes (recherche d’assurance, entretien du véhicule, …) nous avons pourtant choisis d’acheter plutôt que de louer. Pourquoi ?

  • voiture de nuitLe temps. Nous avons du temps devant nous. Il nous est donc possible de magasiner sereinement notre auto… et de prendre le temps qu’il faudra pour la revendre ensuite.
  • L’argent. Une location, ça coûte. L’achat d’un véhicule au Québec nous revient, au bas mot, à 1 ou 2 mois de location… prix que l’on devrait donc investir de toute façon. Avec l’achat, nous avons la chance de rembourser une partie de l’investissement de base en revandant la voiture.
  • Flexibilité. C’est notre voiture, on en fait ce qu’on veut. Aucune obligation de rentrer à un moment précis, possibilité de modeler l’aménagement en fonction de nos besoins, …

Les moins ?

  • Simplicité. Celui qui tape « magasiner une auto au Québec » sur un moteur de recherche sait que c’est loin d’être simple. Et la littérature à ce sujet est plutôt touffue.
  • Fiabilité. Et si notre voiture tombe en panne ? Si on se fait avoir par le vendeur ?

La recherche

Nous avons fouillé les petites annonces sur internet. Au Canada, le leadeur dans le domaine est Kijiji. Tout le monde l’utilise et rapidement nous avons fait une selection de plusieurs voitures à aller voir sur Montréal.

Nos critères :

  • Une grande voiture, type monospace ou van pour pouvoir dormir dedans
  • Moins de 200 000km, pour s’épargner les pannes dûes à l’usure, de préférence bien entretenue
  • Immatriculée au Québec

voiture quebecC’est très important car si elle vient d’une autre province, la voiture devra passer une inspection interprovinciale. C’est une sorte de contrôle technique très poussé. Il est extrèmement rare qu’il ne découvre pas des choses à faire réparer. Préparez vous à avoir des frais supplémentaires si vous devez faire une telle inspection, surtout avec une voiture d’occasion.

Nous trouverons une Kia sedona de 2005 regroupant tout ces critères. Un passage au garage pour faire une inspection avant achat – nécessaire pour éviter les mauvaises surprises si vous n’êtes pas mécano –  ne nous apprendra rien de nouveau par rapport à ce que le vendeur nous avait dit. Nous n’hésitons pas plus que cela et l’achetons pour 970€.

Immatriculer et assurer un véhicule au Québec

plaqueC’est relativement simple : il suffit d’aller à la SAAQ – le bureau des immatriculations – avec le vendeur. Là, vous devrez présenter votre permis de conduire (le français suffit), répondre à quelques questions (notamment le prix d’achat du véhicule) et payer les frais d’immatriculation. Sont inclus dans ceux ci : une taxe sur le prix d’achat (celui que vous annoncez pour les véhicules de plus de 10 ans) et une assurance. Attention, cette dernière ne couvre que les dommages corporels des tiers en cas d’accident et ne remplace pas l’assurance obligatoire qui couvre, elle, les dégats matériels.

Pour l’assurance, nous avons choisi Desjardins. Après une soumission en ligne et un coup de téléphone, nous sommes assurés sans aucun problème. Ils vous demanderont juste le numéro de série du véhicule, la plaque et une adresse au Québec. Vous devrez cependant payer pour une année entière, sur facture ou en ligne. Le solde vous étant remboursé lorsque vous quittez le pays. Attention, si vous restez au Québec, des frais peuvent s’appliquer.

Aménagement:

Si vous ne trouvez pas une voiture directement aménagée, il vous suffira d’avoir un tournevis, une scie et un peu de temps pour la transformer en appartement mobile.

aménage voitureLa structure

Nous commençons par choisir une planche de 180x125x5cm : elle sera notre base, notre sommier mais aussi notre table. Nous la faisons découper sur place, à 2$ la découpe, cela nous épargne beaucoup de temps et d’énergie… Et au moins, c’est bien droit. On ne s’imaginait pas faire ça au couteau suisse.

Des poutres carrées pour faire les pieds, découpée cette fois au couteau suisse (oui, ça nous fais les pieds), et de nombreuses équerres plus tard, nous voilà avec une structure transformable lit/table. Nous recouvrons les planches de papier vinyle décoratif pour éviter éclats, échardes et autres joyeusetés… En plus, ça rend le tout étanche. Quand on est maladroits comme nous et que l’on renverse les pâtes sur la table, ça sauve un repas et un lit.

Bilan du bricolage ? Trois jours de travail, plusieurs ajustements,

Mince, pourquoi cette planche est pas à la bonne hauteur ?

quelques achats supplémentaires et nous étions prêts à prendre la route !

isolation voitureLe couchage

Pour être confortables, nous achetons un matelas de camping en mousse de 10cm d’épaisseur. Après plusieurs essais, nous le complètons avec une housse étanche : la condensation le rendait humide au matin. De bons oreillers et nos sacs de couchage complètent le tout.

L’isolation

Partant en hiver, l’isolation était pour nous une épineuse question. Après avoir étudié les diverses solutions (panneaux de polystirène, isolant à plancher, …), nous choisissons d’opter pour… des couvertures polaires.

Accrochées grâce à des tendeurs, elles ont l’avantage de procurer une isolation tant thermique que lumineuse… et d’être bon marché. Avec une double épaisseur devant chaque vitre et un drap en guise de toit, nous n’avons jamais vraiment eu froid la nuit. L’hiver n’avait qu’à bien se tenir !

Coût total de ces oppérations: 350€

Conclusion

Ainsi en 2 semaines nous avons acheté une voiture, fait une visite au garage, immatriculé et aménagé pour 1450€. Maintenant il ne reste plus qu’a en profiter.

Alors, prêts à tenter l’aventure?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *