Ambre, ou la chasse au trésor danoise

On avait entendu dire que l’on pouvait trouver de l’ambre sur les plages du Danemark, sur la côte ouest. Grands amateurs de cailloux que nous sommes, nous n’avons pas hésité à nous lancer dans l’aventure.

Au bon endroit, au bon moment

tôt le matinDifficile de dire exactement quelles sont les conditions favorables pour trouver de l’ambre, tellement on a entendu de choses différentes. On en trouve principalement le long de la côte ouest, là où les plages de sable s’étirent sur plusieurs centaines de kilomètres.

L’idée est alors de venir après une bonne grosse tempête (certains disent qu’un fort vent d’est est préférable pour « remuer » les côtes et donc charier l’ambre sur les plages) et très très tôt le matin, histoire de passer avant les chasseurs professionnels et les chanceux promeneurs de chiens.

Pour l’anecdote, on était sur la plage vers 6h, 6h30 et l’on voyait déjà des traces de pas dans le sable.

Comment trouver de l’ambre ?

La plageJe n’ai pas de méthode miracle, rien de plus que ce qu’on a nous même lu sur internet : se lever tôt, retourner les tas d’algues et regarder attentivement les endroits où les algues sont susceptibles de se déposer. Le but : repérer des petits (j’insiste sur le « petit ») cailloux jaune orangé transparents. Et pour savoir si c’est de l’ambre, utilisez vos supers pouvoirs ou tapez le contre vos dents (la sensation ressemble plus à du plastique). Vous pouvez aussi regarder si votre caillou flotte, mais on vous déconseille de le jeter aveuglément dans l’eau… Au risque de devoir aller le chercher à la nage ou le regarder dériver loin de vous.

Et sinon ? La patience sera votre meilleure alliée. 

Nous avons cherché de nombreuses heures, mordu des centaines de caillou, touché des algues bien gluantes, découvert des mollusques peu ragoûtants… et finalement trouvé un petit bout d’ambre !

Petit comme le trou des pièces de 5 couronnes danoises, une goutte d’eau, une tête d’épingle…

notre morceau d'ambrePourtant, ce petit bout d’ambre est pour nous plus précieux que n’importe quel autre acheté dans le commerce : c’est celui qu’on a trouvé, sur une plage au Danemark, avec les cheveux dans les yeux, après moultes déconvenues, à 7heures du matin, après avoir fait plus de 150km à vélo.

2 Replies to “Ambre, ou la chasse au trésor danoise”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *