California Academy of Science à San Francisco

En visite à San Francisco, nous avions envie de nous faire une petite visite plus culturelle. Le penchant de Nathanaël pour la biologie nous a poussé à aller visiter la California Academy of Science. Une belle journée en perspective!

California Academy of Science

Academy of science squelette

Sur leur site, on n’en apprends pas grand chose et difficile de trouver des infos sur internet… Alors, cela vaut-il la peine de dépenser 35$/personne pour visiter l’Académie des Sciences de Californie ?

Ca dépend… De ce que vous recherchez, de ce que vous aimez et de ce que vous avez déjà vu.

A l’Academy of Science, vous trouverez un aquarium, des expositions, un cabinet de naturaliste, une serre tropicale et un planétarium. En voici le détail.

L’aquarium

Situé à l’étage inférieur, l’aquarium propose à la fois des bassins vus et revus : barrière de corail, amazonie, … Et des bassins plus intéressants : bioluminescence notamment. Outre une piscine à doigt oú vous pourrez toucher des étoiles de mer et poser vos questions à des intervenants, il y a quelques panneaux sympathiques. L’un d’entre eux vous fera par exemple vivre le choc électrique envoyé par une anguille !

Nous n’avons pas été particulièrement touchés par l’aquarium de l’académie des sciences, mais c’est un bon compromis si vous aimez les aquarium et que vous souhaitez voir autre chose sans dépenser plus.

academy of science 2Les expositions

Bien que ça ne soit pas notre partie préférée dans les musées, celles là étaient sympathiques, proposant des espaces sur les couleurs et la vision, les pierres semi précieuses, ainsi qu’un mini musée d’histoire naturelle. Le tout est attractif et ludique.

Nous avons particulièrement aimé la petite partie sur les tremblements de terre. C’était inatendu et intéressant… Pour tout ceux qui se demandent ce que ça fait de vivre un séïsme !

Le cabinet de naturaliste

Situé au dernier étage, il fait partie – selon nous – de la partie la plus intéressante du lieu. Aménagé comme un vrai cabinet de naturaliste, on s’éloigne ici de l’ambiance musée pour passer du côté « chercheur ». Vous y trouverez des tables et du matériel pour reproduire en dessin les ossements mis à disposition, des microscopes, des livres… Et évidemment de nombreux spécimens ! Là aussi, des intervenants sont là pour vous guider et vous assister.

La serre tropicale

Academy of Sciences Grand OpeningCette dernière se visite en sens unique depuis le rez de chaussée jusqu’au dernier étage. Là, un ascenseur vous amène directement au coeur de l’aquarium dans la partie amazonie.

Nous en avions lu beaucoup de bien sur internet et… nous avons été un peu déçus. En bon habitués du papillorama, en Suisse, cette serre tropicale nous a paru un peu vide, simplette et surtout restrictive : il faut avancer dans une certaine direction, l’observation est « prémâchée » car les animaux sont parfois entravés ou dans de petites cages…

Cependant, marcher au milieu des papillons est une expérience à faire au moins une fois dans sa vie… Autant en profiter !

Le planétarium

Là, nous n’attendions rien de précis et nous y sommes retournés deux fois ! La première pour un film appelé « Planet Earth », la seconde pour une présentation commentée des étoiles et du système solaire.

Côté fonctionnement, sachez que vous devrez vous rendre au petit kioske d’informations du planétarium pour connaître les projections du jour ainsi que prendre un ticket pour la séance choisie. C’est gratuit et cela leur permet d’éviter les files interminables pour se voir refuser l’entrée. Rendez vous 15 minutes avant le début de la séance.

Les deux projections que nous avons vu étaient vraiment chouettes. On a regretté de ne pas avoir vu la troisième ! Et puis, cela fait une pause bien sympathique lorsque l’on a passé sa journée debout. Prenez le temps d’aller voir au moins une projection dans la journée.

academy of science 3Bilan

En comparaison d’autres musées comme celui d’Edimbourg, qui est gratuit, la California Academy of Science est chère… Mais elle permet de combiner plusieurs visites pour un seul prix d’entrée, ce qui, quand on voyage à petit budget n’est clairement pas négligeable.

A savoir : si vous aviez râté les réductions proposées sur leur dépliant (que nous avions trouvé à l’information touristique sur Pier 39), vous pouvez bénéficier d’une réduction si vous venez à pied ou en transports en commun. Les réductions ne sont pas cumulables.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *