Irlande, nos premières impressions

Ah, l’Irlande… Un pays magnifique aux 50 nuances de vert dit-on. C’est bien vrai ! Mais si l’herbe est plus verte ici qu’ailleurs, c’est pour une bonne raison : 250 jours de pluie par année.

Voici donc nos premières impressions, humides et enthousiastes !

Voilà cinq jours que nous avons débarqué en Irlande, à Cork et que nous sillonons les routes à pied et en tendant le pouce. Le bilan est humide : quatre jours de pluie, pourtant cela n’altère pas notre enthousiasme. Le peuple Irlandais est « so friendly », toujours prompt à donner des conseils, à nous emmener un peu plus loin, à nous inviter boire un Irish Tea,

Camping en IrlandeDurant ces cinq jours, nous avons pu visiter la péninsule de Dingle (sans pour autant voir Funghie, leur célèbre dauphin), marcher le long des côtes, voir les falaises de Moher sous la brume – et sans payer… Notre culture Suisse nous ayant fait passer à travers champs -, traverser Galway en longeant le périphérique (oui, là bas, il y a des trottoirs et des pistes cyclables sur le périph…) , visiter le connemara en chantant du Sardou, camper avec des moutons… Nous avons même pu regarder Game of Thrones dans des décors qui auraient pu abriter le tournage de la série !

Falaises de MoherNous avons également fait de belles rencontres : Joe, cette future institutrice partie apprendre l’Irlandais (le gaélique) à Dingle ; cette famille venant du Timor Oriental (on ne savait pas non plus que ce pays existait avant de les rencontrer) qui nous a fait visiter la péninsule ; cette irlandaise qui nous a invité à prendre le thé dans son mobil-home et nous a offert une part d’apple pie faite maison ; cette guide qui nous a emmené dans les plus beaux paysages du Connemara et nous a donné tant de conseils ; ce couple qui nous a emmené à Westport en s’arrêtant pour prendre des photos de tous les beaux paysages ; et tant d’autres qu’on oublie de citer. Sachez le, en Irlande, le stop est très facile (sauf peut-être devant les falaises de Moher, oú nous avons attendu plus d’une heure dans le vent et la brume)

De belles expériences qui remplissent déjà nos coeurs de souvenirs ! On se réjouit déjà de travailler ces prochains jours dans une ferme et rencontrer un peu plus les irlandais, apprendre des choses et pourquoi pas quelques mots de gaélique….

4 Replies to “Irlande, nos premières impressions”

  1. Laurelin

    Vous ne croyez pas si bien dire pour Game of Thrones… les scènes qui se déroulent dans les Îles de Fer ont été tournées en Irlande du Nord, du côté de Ballycastle, Ballintoy et la Chaussée des Géants 😉 !
    Enjoy your trip, dearest friends, and may Lug, Dagda and Brigit keep watch over you <3
    Laurelin

    Reply
    • Nous Post author

      Difficile de l’ignorer en Irlande du Nord (déjà parce que ça saute aux yeux, mais aussi parce que tous les offices du tourisme proposent des voyages à thèmes hors de prix sur la série). En attendant, on a découvert de très très beaux endroits : Cushendun (là oú Mélissandre donne naissance à l’ombre), the Dark Hedges (la route des rois, quand Aria part vers Châteaunoir), Ballycastle (les îles de fer), Tollymore Forest (a priori, la toute première scène au delà du mur… On était trop absorbés par l’ambiance du lieu pour le reconnecter à Game of Thrones), Castle Ward (Winterfell), …
      En espérant te recroiser, ici ou ailleurs 😉

      Reply
  2. Catherine Blondel

    Coucou Sylvie et Nathanael (que je connais pas mais je suis polie )
    Je ne savais pas sur quel post commenter, alors j’ai choisi celui-ci, pas complètement arbitrairement mais parce que l’Irlande est mon pays de cœur où je vais maintenant au moins une fois par an depuis 7 ans…
    Je suis Catherine, mère d’Adrien et Chloé qui ont partagés tes vacances pendant quelques années à Limpiville.
    C’est ma mère qui, de retour de l’anniversaire de ta grand-mère m’a parlé de toi, et de ce blog.
    C’est avec gourmandise que je me suis empressée d’aller le découvrir. Et je ne suis pas déçue.
    Alors ça m’a donné envie de te faire signe, pour dire bravo et continuez ainsi sur le chemin de la belle vie que vous avez choisie.
    Ton parcours résonne étrangement avec celui d’Adrien, c’est bizarre à constater. Est-ce l’air de Limpiville qui vous a instillé cette envie d’ailleurs et de ne pas vous conformer au shéma « conventionnel » ?
    Ça me plait bien en tout cas.
    Moi aussi je suis allée prendre l’air au bout du monde pendant un peu plus de 8 mois en 2017, seule avec mon sac à dos. J’ai d’ailleurs aussi tenu un blog que j’ai lâchement abandonné à quelques jours du retour en France…
    Une merveilleuse expérience.
    Bref tout ça fait que ton parcours me touche particulièrement. C’est d’abord ce que j’avais envie de te dire ici.
    Bon vent à vous. Soyez libres et heureux !
    Lov’n light +++
    Cath

    Reply
  3. Catherine Blondel

    Ps : et puis j’ai oublié de dire un truc important ; votre citation d’accueil est issue de La horde du contrevent, qu’Adrien m’avait fait découvrir il y a une bonne dizaine d’années, et qui a propulsé Damasio (avec la Zone du dehors aussi) dans le Top 5 de mes auteurs favoris…
    Étrange synchronicité

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *