Le grand départ. Tour du monde, nous voilà

Nous voilà à moins de quelques heures du départ et les derniers préparatifs s’organisent… Et il s’en est passé des choses ces dernières semaines !

Entre rendre l’appartement, la fin du bachelor de Nathanaël, les soirées d’au revoir de la famille et des amis, l’organisation avec les banques, les assurances et toutes ces petites choses que nous n’avions pas prévu (crever un pneu ne fait définitivement jamais plaisir), prendre contact avec des fermes en Irlande… Cela nous a demandé une grosse dose d’organisation et d’énergie. Mais nous y voilà, l’heure du départ approche. Pourtant, nous ne réalisons toujours pas : nous partons en tour du monde !

Balade à Brocéliande

A la veille du départ nous avons fait une randonnée à Brocéliande, histoire de déjà porter nos sacs de 17kg (chacun). Deux bonnes heures de marche afin de s’échauffer et de confirmer ce que nous pensions déjà: avec de l’entrainement on y arrivera sans trop de soucis, comme durant notre tour du Morbihan oú nos sacs étaient légèrement plus lourds. L’occasion de tester aussi l’effet du Whistle sur les enfants : à peine entrés en forêt, nous croisons plusieurs classes en sortie et Nath se met à jouer, se transformant en joueur de flûte de Hamelin, les enfants le suivant, attirés par la mélodie…

Aujourd’hui encore, nous faisons les derniers ajustements : réglages de sacs, vérifier la charge de nos appareils électroniques (tiens, mais pourquoi notre téléphone neuf censé avoir 13 jours d’autonomie ne tient même pas 24h ?), petite visite chez l’ostéo pour être sûr de partir droit, vérifier une énième fois que l’on a rien oublié (et le briquet, tu as pensé au briquet ?), transmettre les dernières infos à nos parents, écrire à ceux qu’on a pas pu voir avant de partir, …

Et avec toutes ces petites choses à faire, la tension monte gentiment… Malgré ça, on ne réalise toujours pas. On peut partir en tour du monde, prendre le bateau sans billet retour, quitter sa maison et ses amis, au final, c’est juste la vie qui continue. Suivant son propre court, notre chemin s’éloigne pour mieux nous retrouver.

Soirée d'au revoirChers amis, parents, familles, proches et moins proches, sachez que peu importe la distance qui grandira entre nous, on vous aime. Et si un jour l’envie vous prends de croiser notre route sur les chemins du bout du monde, faîtes !

2 Replies to “Le grand départ. Tour du monde, nous voilà”

  1. Justine

    Nous vous souhaitons un excellent voyage, beaucoup de découvertes et attendrons patiemment votre retour.
    En attendant, nous vous suivrons sur ce site.
    Mille baisers vous accompagne .
    Elisabeth et Delphine

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *